Arts et Spectacles > le brigadier festivalier
Arts et Spectacles
par Evelyne Trân le 5 juillet 2021

le brigadier festivalier

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5795

LABEL ILLUSION par le Collectif Label Brut




Conception, mise en scène, écriture d’images et interprétation : collectif Label Brut (Laurent Fraunié, Harry Holtzman & Babette Masson)
Écriture textuelle : Solenn Jarniou
Regard extérieur, direction d’acteur : Jonathan Heckel
Création lumières : Sylvain Séchet
Son & recherche musicale : collectif Label Brut & Xavier Trouble

P.S : Harry Holtzman était l’invité de l’émission DEUX SOUS DE SCÈNE sur Radio libertaire, le 29 mai 2021, en podcast sur le site de Radio Libertaire. 89.4.

Ceux qui croient à la réincarnation ne verraient guère d’inconvénient à se réincarner en alouette, en lion ou en sauterelle et pourquoi pas en baguette de pain, en bouteille d’Évian ou en sac de farine. Vous voulez rire, vous voulez vraiment vous moquer !
Souvenez-vous de Roland Topor qui faisait parler des fourchettes ou de Jean-Christophe Averty qui jetait un bébé (en plastique) dans une moulinette ! A notre sens, le collectif Label Brut est le digne héritier de ces hurluberlus. Cependant, il n’use d’aucun artifice. Pour raconter comment les utopies se manifestent dans un monde désenchanté depuis la fin des années 60 – ah la glorieuse année 1968 ! – jusqu’à nos jours, il choisit les outils les plus élémentaires voire alimentaires donc des objets comestibles pour nous représenter dans la foire sinon aux vanités, la foire aux illusions. Il n’y a pas d’artifice, disais-je, il ne dispose que de vulgaires aliments pour le visuel et d’un texte original en rimes concocté par Solenn Jarniou.
Impossible de décrire ce collectif sans nommer ses membres qui travaillent ensemble depuis 15 ans : Laurent Fraunié, Harry Holtzman & Babette Masson et ont eu cette révélation d’un organe invisible siégeant dans notre corps : l’espoir.
L’espoir qui fait vivre, oui parce que nous avons tous faim de liberté, d’égalité, de justice etc. De l’espoir à l’illusion, le fil se crispe. Tout de même, qu’est-ce qui a changé depuis la révolution de 1789, 3 Français sur 4 jugent leur pays inégalitaire, 80 % de la population mondiale vit avec moins de 10 dollars par jour, 6 enfants sur 10 ont peur de devenir pauvres un jour. L’organe espoir est-il bien nécessaire ?
Les membres du Collectif Label brut sont de véritables chalands, des bateleurs qui s’amusent comme des enfants, il y a un siècle, qui voyaient rayonner l’univers dans un bout de ficelle. Car l’enfance est là, simple et lumineuse. Ils sont de la génération des années 60, sans smartphones et tablettes. Soixante-ans plus tard, il n’y a pas à discuter : la bouteille d’Évian, la moulinette, la farine ou la baguette de pain sont encore susceptibles de nous parler.




Imaginez une baguette de pain candidate à la Présidence de la République ! Elle se dresse au-dessus des épaules de Sarkozy ou de Hollande ! Elle fait partie du M.L.F, elle est écolo etc. Elle est la fille d’une certaine Francine qui a connu le milieu hippie et que l’on voit sur une photo (il s’agit probablement de Jan Rose Kasmir) avec une fleur rose face à des soldats armés jusqu’aux dents.
Peace and love, Flower power! Et zut, il y a de quoi froisser notre épiderme. Il s’est passé tant de choses depuis le mouvement hippie, qu’il faut bien passer des étapes… secouer nos souvenirs et quelques « images d‘Épinal » pour passer de l’ère Mitterrand à l’ère Obama jusqu’à nos jours. Ça tourbillonne dans la tête de Francine, bercée par la musique de Hair, des années 80 et de l’éternel Bob Dylan !
Ah, cette baguette de pain qui veut faire de la politique ! Une baguette croustillante qui lève les yeux au ciel en criant : j’espère !
Elle mérite bien quelques applaudissements et nous l’espérons un public chaleureux. Le spectacle est fort et très original, il donne de l’appétit à l’Espoir !

Eze, le 5 juillet 2021
Evelyne Trân


festival off d’Avignon du 7 au 28 Juillet 2021 à 17 H 30 au Nouveau Grenier – Collège de La Salle – 9 Rue de Notre Dame des 7 Douleurs.






PAR : Evelyne Trân
SES ARTICLES RÉCENTS :
La passeggiata del brigadiere a Roma, città aperta
Conférence de soutien à Tran To Nga
Le brigadier a l’âme slave
Le soleil n’a pas encore disparu !
Des nouvelles du procès de Tran To Nga contre les fabricants de l’agent orange
Le brigadier en ce début d’octobre
Le brigadier rencontre Romain Gary
Le brigadier rencontre Camus
Le brigadier du temps perdu
La rentrée du brigadier
Exposition sur l’agent orange
Affect ou éthique?
Le vigile et la flûte traversière
Le brigadier a-t-il son pass ?...
Poupée en chiffons
Quand le brigadier rencontre Proudhon et Courbet
Bon anniversaire Francis Blanche !
Le brigadier toujours en Avignon
Le brigadier en Avignon
Le brigadier pour ce premier jour d’été
le brigadier de la mi-juin
Le brigadier frappe à la porte du ML
Ecoutez, c’est le brigadier...
Les voilà, Les trois coups du brigadier
Procès intenté par Madame TRAN To Nga à l’encontre de 14 firmes américaines.
L’agent orange-dioxine. Le tribunal d’Evry fait la sourde oreille
V’la le brigadier qui va reprendre du service
???? Cascade d’un poème ou quelle mouche te pique ????
L’agent orange-dioxine
Histoire d’un maillon faible
Vive les librairies d’occasion !
De Déborah Levy à George Orwell
Le printemps de la poésie
Les chants révolutionnaires d’EUGENE POTTIER (1816-1887)
Ma Chère Montagne
Ma terre empoisonnée de Tran To Nga
Les Grandes Traversées d’Helen JUREN
Brigadier même pas mort !
D’Anne Sylvestre à Camus
L’agent orange-dioxine : Résumé du procès qui a débuté ce 25 Janvier 2021 à Evry.
L’agent orange-dioxine
Passé, présent, futur
Pour qui vous prenez-vous ?
Bas les masques !
Les mots parlent d’eux mêmes
En attendant Godot... Isabelle Sprung.
Histoire de bus.
le brigadier tapera trois fois
Un biptyque
Elle
A propos de l’aquoibonisme
Bol d’air
Le théâtre de la vie
Double visite du brigadier
Une fantaisie du brigadier
le brigadier et la SORCIERE
Le brigadier néanmoins
Le retour du brigadier libertaire
Connaissiez-vous Henry Pessar ?
11e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Liberté j’écris ton nom
Connaissez-vous Velibor Čolić ?
Le RAT-roseur Rat-rosé...
10e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
9e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Mais ne dîtes pas n’importe quoi !
8e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Fourmi humaine
Sans visage
7e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Tous ces visages qui disent « ouf »
6e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
5e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
COVID 19 encore et encore
4e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
En relisant Baudelaire
3e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Suite des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Qui se cache derrière son masque ?
CAMUS
Avoir ou ne pas avoir le coronavirus
Confidence de femme
Brigadier !
Le brigadier prend le Tramway, correspondance à Mouette
Et revoilà le brigadier !
L’essence d’un individu c’est son intimité
Le brigadier est de retour...
Je m’appelle Erik Satie, comme tout le monde
Et pendant ce temps Simone veille
Poètes ? Deux papiers...
A voir, deux spectacles au féminin
deux pièces (de théâtre) à visiter au 36, rue des Mathurins
du théâtre en ce début d’année : Saigon / Paris Aller Simple
aux vagues d’un poète
Spectacles de résistance à découvrir au théâtre
SPECTACLES AU FEMININ A LA MANUFACTURE DES ABBESSES
Nouveaux coups paisibles du brigadier : BERLIN 33
Au théâtre : POINTS DE NON-RETOUR. QUAIS DE SEINE
théâtre : l’analphabète
Au théâtre "Change me"
c’est encore du théâtre : Killing robots
Théâtre : QUAIS DE SEINE
théâtre : Et là-haut les oiseaux
Théâtre : TANT QU’IL Y AURA DES COQUELICOTS...
théâtre : l’ingénu de Voltaire
théâtre : Les témoins
Théâtre : un sac de billes
théâtre : Pour un oui ou pour un non
Les coups paisibles du brigadier. Chroniques théâtrales de septembre 2019
Au bord du trottoir
Histoire d’un poète
au poète orgueilleux
La brodeuse
Dans quel monde vivons-nous ?
Portrait d’hybride
Tout va bien
La lutte
Page 57
théâtre : Sang négrier
Théâtre : CROCODILES -L’HISTOIRE VRAIE D’UN JEUNE EN EXIL
Théâtre : Europa (Esperanza)
Théâtre : Léo et Lui
théâtre : THIAROYE - POINT DE NON RETOUR
"Pas pleurer"
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler