Religions et autres mythes > Par delà le bien et le mal !
Religions et autres mythes
par Jean-Marc Raynaud le 19 octobre 2020

Par delà le bien et le mal !

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5170

Vendredi 16 octobre 2020, à Conflans Sainte Honorine (Yvelines), un professeur d’histoire géographie a été décapité par un fou de dieu. Motif : avoir, la semaine précédente, comme depuis plusieurs années, donné un cours sur la liberté de la presse et la liberté d’expression, en montrant, entre autre, une caricature de Mahomet. Et ce, en laissant la possibilité aux élèves le souhaitant de quitter le cours.

De cela, il convient, bien sûr, de s’indigner et d’œuvrer pour que de tels actes ne puissent plus se reproduire ou du moins le moins possible. Mais comment ?

Ce qui nous est proposé ici et là, à savoir une médiatisation outrancière de faits divers dramatiques ; leur instrumentalisation à des fins politicardes via notamment un concert d’appels à toujours plus de répression et de stigmatisation de certains croyants…, n’est nullement une solution sauf à vouloir conjuguer toujours autant d’insécurité au temps implacable de toujours moins de liberté. Car, et oui, c’est comme ça, il y a toujours eu et il y aura toujours des masses d’humains qui, par peur de la mort, désir d’éternité ou recherche de sens, croiront au Père Noël divin. Ceux là sont de simples adversaires d’idée et ils doivent être libres de croire. Les religions, surtout les monothéistes, c’est largement plus craignos car, vu qu’il ne peut y avoir plus de deux crocodiles dans le même marigot, le pas des guerres de religion est souvent franchi. D’où la nécessité de les mettre en liberté surveillée. Et quant aux Églises qui dirigent les troupeaux religieux, mettre des barbelés autour du champ de leur volonté de puissance relève de la légitime défense. Liberté de croire, surveillance légère ou renforcée des religions et des églises, fondent le vivre ensemble d’une société laïque et c’est largement suffisant pour ne cantonner la répression qu’à l’indispensable.

Est-il besoin de le préciser, ce cadre de la laïcité, pour nécessaire et perfectible qu’il soit n’est pas le remède miracle au terrorisme d’origine religieuse. Car il y aura toujours des fous de dieu.



Et, parce que la misère, le chômage, la ghettoïsation des derniers de cordée, le racisme, le désossage des services publics, l’individualisme forcené d’un capitalisme vide de sens autre que le profit immédiat, la société du spectacle, le financement des écoles confessionnelles par des fonds publics… constituent le terreau sur lequel il prolifère.

Dans ces conditions j’estime que, pour défendre efficacement la liberté de la presse et la liberté d’expression, il convient de ne pas se laisser dominer par une émotion légitime, de conforter une laïcité pleine et entière et d’oser enfin construire un autre futur de véritable égalité sociale.

Jean-Marc Raynaud
PAR : Jean-Marc Raynaud
SES ARTICLES RÉCENTS :
Crise de foi : Du principe de précaution
À propos des Éditions libertaires
Agnosticisme et athéisme
De l’extrême lenteur ou De l’extrême précipitation De la « Justice » !
Action directe non violente
Détournements d’avions. Le bal des faux-culs.
De l’instruction en famille
Faits d’hiver : Non-assistance à personne en danger ?
Crise de foi : Camarade curé, sous la soutane tu restes un travailleur
Crise de foi : Pénurie de sable… En Arabie Saoudite
Faits d’hiver : Eau putride et balles en caoutchouc…métallisées !
Faits d’hiver : De l’indignation à géométrie variable !
Faits d’hiver. Le sort de Navalny entre les mains de Dieu ?
Par-delà le bien et le mal !
Faits d’hiver : Roméo ( 76 ans ) Et Juliette ( 83 ans ) !
AMNISTIE Hier, pour la Commune Aujourd’hui, pour le pays basque
La vie, la mort, l’amour
Crise de foi. Si même l’Église catholique ne croit plus en Dieu… !
Crise de foi. Tout fout le camp !
Faits d’hiver. Un nouveau virus chez les gendarmes, Les procureurs et les juges… La connerie !
« Maître de l’opportunité des poursuites » Bref voyage au pays de la justice bourgeoise
Faits de grand hiver. Chaud devant !
Faits de printemps : Tue ton patron !
Faits d’hiver : Là où tous puent… Un seul sent à peine mauvais !
Faits d’hiver : Sauver la République ?
Faits d’hiver : De l’instruction à domicile
Crise de foi : Fake news
Faits d’hiver : Confinement et santé publique !
Faits d’hiver. Affreux, sales et méchants… Et cons !
Du non intérêt de construire le communisme libertaire …dans un cimetière !
Faits d’été : Un métier non essentiel !
Faits d’été : Je suis athée… Dieu merci !
Au pays du sophisme déconcertant
Faits d’hiver : Des gens d’armes et des gens !
Faits d’hiver : Désobéissance civile
Faits d’hiver : 17 octobre 1961… 17 octobre 2020. Tout un symbole !
De la servilité judiciaire… Et de la lâchitude politique
Faits d’été : Arrêtez de toujours nous dire merci !
Faits d’hiver : Et maintenant écoutons !
Faits d’hiver : Mort sans ordonnance !
Faits d’hiver : 122 ans de prison !
Faits d’hiver : De la présomption d’innocence à géométrie variable !
Crise de Foi : Laissez venir à moi les petits enfants !
Faits d’hiver : De la « légitime défense » !
Faits d’hiver : Détresses respiratoires
Crise de foi. Un manque à gagner de 70% pour l’Église
Faits d’hiver : De la liberté d’expression Sous… le Macronavirus !
Faits d’hiver : Toujours demander à parler… Au chef !
Faits d’hiver : Pour enrayer l’épidémie Une seule solution
Faits de grand hiver : Chiens policiers un jour… Chiens policiers toujours !
Faits d’été : Quand les blacks blocs offrent leurs masques… Aux hôpitaux !
Faits d’hiver : Le confinement va être terrible !
Radio Paris ment. Radio Paris est allemand !
Quand des policiers détournent les armes… Des terroristes !
Faits d’hiver : Quand la France refusait de vendre des armes à … !
Avant-garde, lutte armée et processus de paix !
Cent mille coups d’épingle tuent plus sûrement… Qu’un coup de massue !
Faits d’hiver
God save Notre Dame
Une mandoline pour Pierre
Bref voyage au pays de la « justice » déconcertante !
Faits d’hiver : "Selon que tu seras... !"
Île d’Oléron, ni Dieu, ni maître, ni McDo
Actes de colloques sur la Grande Guerre
D’un municipalisme libertaire sans étiquette mais avec une réalité avoisinante!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 19 octobre 2020 09:21:12 par Luisa

.... c’est trop tard ! « Autant tuer un âne à coups de casquette ou de figues molles »

2

le 1 novembre 2020 12:03:47 par Frédéric Béague

A chaque attentat pour motif religieux, il est de bon ton d’en appeler au respect de la laïcité, à l’esprit des Lumières, à l’Education... Mais un fois cela répété encore et encore qu’est-ce qui change et évolue ? Rien... On peut multiplier les minutes de silence et les marches blanches aussi... Ou faire manifester entre eux les plus pacifistes des membres de chaque religion : cela ne changera rien non plus... Je ne vois qu’une solution : propager le plus possible, en tous lieux, les raisons ( je dis bien les raisons : pas des caricatures, pas des insultes, pas des mensonges à l’encontre des religions, ce qui ne fait que conforter les religieux dans leurs certitudes et provoquer la violence de certains ) de l’athéisme. Elles sont multiples : historiques, scientifiques, philosophiques, factuelles, de simple bon sens aussi... Qu’on les affiche dans les rues, qu’on les distribue dans les boites aux lettres, qu’on les placarde à l’entrée des lieux de culte, qu’on les adresse aux courriers de lecteurs des "grands" journaux, qu’on les sortent de notre entre-nous d’athées convaincus...

3

le 1 novembre 2020 12:08:30 par Frédéric Béague

Correction orthographique :
qu’on les sorte de...

4

le 3 novembre 2020 08:48:59 par Luisa

« Athéisme » ? Ils/elles ne savent même pas ce que ça veut dire ! Leur vocabulaire tient dans le creux de la main ( ... ). Quelques témoignages sur l’ordinaire aptitude de l’homme à une extraordinaire inhumanité :
- « Des hommes ordinaires » de Christopher R.Browning
- « Si c’est un homme » de Primo Lévi
- « L’espèce humaine » de Robert Antelme
et tant d’autres ! Comme l’a si bien écrit Stig Dagerman : -« Notre besoin de consolation est impossible à rassasier ». COURAGE !