Dans un sale État > Loi anti casseurs : la réponse habituelle de l’Etat et de ses défenseurs
Dans un sale État
par Fab le 8 janvier 2019

Loi anti casseurs : la réponse habituelle de l’Etat et de ses défenseurs

Philippe, monsieur le premier sinistre de la France, annonce donc une nouvelle loi "anti casseurs" pour contrer l’envie de certain de s’en prendre à l’Etat et aux Institutions, flonflons. Comme toujours, c’est donc à coup de fichage, de matraque, d’enfermement et sans doute au prix de quelques morts que l’Etat compte une fois de plus se protéger à l’avenir.
Comme d’habitude, c’est habillé de la nouveauté que sur TéléFarce 1, le premier sinistre est venu dégobiller sur un ton martial tout cela. Oui ils vont faire ce qui n’a jamais été fait !
Dites, messieurs les soi-disant puissants, vous en avez pas marre de nous prendre pour des quiches ? Comment vous dire, le coup du toujours plus de répression, vous nous le sortez depuis des années ! Et les lois anti casseurs aussi ! La preuve avec cette une de Hara Kiri Hedo d’avril 1970 !




Sous la plume du regretté Wolinski, déjà, l’absurdité d’une telle loi et son ignominie était merveilleusement soulignées. Et décidément, rien n’a réellement changé.
PAR : Fab
groupe "graine d’anar" Lyon
SES ARTICLES RÉCENTS :
La plus grande grève générale de l’histoire humaine, rien que cela !
Enfants soldats, les oubliés des guerres.
Besoin de réacclimatation
On a pas la chance de croiser un enfant en détresse tous les jours !
La caste des dirigeants vous remercie !
Ramadan et petites coupures
Au diable l’avarice !
5 balles et le silence
Yemen, les armes tuent, la France se régale
Dissémination nucléaire
Faire commerce du corps des saintes
Se réjouir du Brexit ?
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler