Actus anarchistes > Communiqué suite allocution présidentielle
Actus anarchistes
par Relations extérieures de la FA le 16 juillet 2021

Communiqué suite allocution présidentielle

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5822



Allocution présidentielle 12 juillet 2021. Encore des menaces !



Le 15 juillet 2021

Emmanuel Macron, roi élu de la République Française comme tous ses prédécesseurs, a donc parlé. Dans son allocution du 12 juillet, il a pris soin de tout mélanger pour une fois de plus dérouter ses interlocuteurs. Alors que l’ensemble de cette sortie médiatique aurait dû porter sur la pandémie et la vaccination, le bon seigneur n’a pas pu s’empêcher de menacer une fois de plus de casser le modèle social français.

La Fédération Anarchiste est pour une sortie rapide de la pandémie mondiale qui nous touche. Nous avons dans ce sens signé, aux côtés d’autres forces politiques, un appel pour la levée des brevets sur la fabrication des vaccins contre le Covid19. Et ce pour faciliter la fabrication au niveau mondial et permettre à toutes et tous d’être protégés. Les anarchistes ont toujours pensé que les sciences sont les alliées de l’émancipation : à ce titre, nous œuvrons à une éducation populaire accessible, sur tous les sujets, afin de contrer les idées confusionnistes qui émergent de toutes parts. Enfin, à l’heure où nous parlons, nous ne pouvons que constater l’égoïsme des pays riches. Sur 3 milliards de doses de vaccins injectées dans le monde, moins de 1 % l’ont été dans les pays les plus pauvres, pourtant souvent les plus touchés. C’est une honte et une fois de plus les gouvernements des pays riches ont des morts sur la conscience.

Cela ne nous rend pas pour autant partisans du tout sécuritaire annoncé. En père fouettard, l’État, par la voix de son premier serviteur, est donc venu donner la fessée aux récalcitrants, tout en profitant de cela pour tester des outils comme l’utilisation massive de gestion des flux numérisée. Nous appelons évidemment toutes et tous à faire ce qu’il faut pour sortir de cette pandémie, mais la méthode d’adjudant mal dégrossi mise en place n’est que la démonstration de la faiblesse de l’État et la poursuite de sa gestion calamiteuse de l’épidémie.

La seconde partie de la diatribe présidentielle nous révolte encore plus. Elle peut se résumer par un slogan : « Au boulot les feignasses ». Ainsi, notre marquis du Trocadéro n’entend pas moins que de nous imposer d’emmerder encore plus les chômeurs et de diminuer leurs revenus, tout en obligeant l’ensemble des françaises et français à travailler plus longtemps en partant plus tard à la retraite ! Le même qui arrose les milliardaires et les multinationales veut donc faire payer « la crise », mot à la mode pour dire capitalisme, aux plus démunis ! Il ne manque pas d’air le fanfaron de l’Élysée quand même !

Face à cela, une réponse claire doit être donnée : il est temps non pas d’aller « maintenir les acquis et simplement contre Macron » mais bien d’exploser la République telle qu’elle est, pour enfin aller vers un monde débarrassé des classes, des possédants et des empêcheurs de vivre. Comme le dit le groupe Massilia Sound System « Le capitalisme est une cochonnerie ». Il est temps d’arrêter de danser dans la fange !

Les Relations Extérieures de la Fédération Anarchiste
PAR : Relations extérieures de la FA
SES ARTICLES RÉCENTS :
Journée mondiale « des réfugié.e.s » 2020 : pour ne plus nier !
Où est Steve Maia Caniço - Communiqué
Bure - Communiqué
Gilets jaunes. Communiqué de la Fédération anarchiste
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 17 juillet 2021 21:11:06 par Luisa

À cette analyse politique tout à fait pertinente, que je partage, se greffent des flots nauséabonds provenant des caniveaux sociopathes et des professionnels de la politique atteints du syndrome « il me faut des opprimés pour exister ».
Une lecture attentive de l’Histoire et de notre société révèle que le lumpenprolétariat du XIX e siècle et le prophétariat du XXI e siècle n’ont jamais eu aucun potentiel révolutionnaire.
Une classe ignorante et désespérée est particulièrement susceptible d’être récupérée par les pires éléments.
Une fois le doigt mis dans l’engrenage, il n’est plus question de tenter la moindre parade … sauf à fuir ! [pour ceux qui le pourront encore]
Je me permets d’ajouter que l’étoile jaune cousue sur la poitrine de certaines personnes aujourd’hui dans une forêt de drapeaux tricolores, est plus qu’un commencement de réponse.
Je constate et je ne suis pas étonnée ( … ).
Merci pour ce communiqué.

2

le 17 juillet 2021 23:19:47 par Luisa

Dans l’Isère, un centre de vaccination a été vandalisé. Comme disait Coluche : - « on est cernés par les cons, mais on ne sait pas à quel point ! »

3

le 19 juillet 2021 18:45:21 par Stéphane Polsky

Et le récit national sur la vaccination elle-même ? Sur ce point, l’État aurait-il raison ? Dirait-il vrai ? L’auteur de la première partie de ce communiqué serait-il quant à lui nourri du discours… étatique, justement, délivré ad nauseam depuis dix-huit mois par les médias capitalistes ? Les données sur lesquelles il se fonde sont en effet aussi frêles et caduques que les feuilles d’un marronnier.

« L’éducation populaire » émancipatrice est pourtant disponible en ligne, il suffit d’aller la chercher.

À ce jour, lesdits « vaccins » sont en fait des thérapies géniques en phase 3 des tests cliniques ( la fin de cette phase pour Moderna est fixée au 27 octobre 2022, celle pour Pfizer, au 02 mai 2023 ). Ils ne « protègent » pas complètement ( ce qui serait le propre d’un vaccin digne de ce nom ), ils sont saison après saison la cause de l’apparition de nouveaux variants ( aujourd’hui Delta, demain Epsilon et Gamma, chacun d’entre eux exigeant de nouvelles injections ), ils promettent la naissance de virus recombinants ( qui exigeront encore de nouvelles injections ), ils ne font de facto qu’engraisser les patrons et les actionnaires des laboratoires pharmaceutiques.

Le salut sanitaire ne viendra pas de la vaccination de 100 % de la population mondiale. Il viendra de la prévention ( zinc, magnésium, vitamines C et D, masque, hygiène des mains ), de la détection ciblée ( vieux, obèses, immunodéprimés ) et des traitements ambulatoires précoces extra-hospitaliers : seulement, leur prix est bas et ne rapporte pas assez d’argent, c’est pourquoi la parole de celles et ceux qui les prônent est censurée par les médias aux ordres, qui les taxent de complotisme ( appelé ici « confusionnisme », étiquette à la mode excluant toute controverse ).

Le salut sanitaire viendra en outre d’un changement systémique majeur – point nullement évoqué par ce communiqué, brillamment idéologique.

Les morts que les gouvernements des pays riches ont sur la conscience sont celles et ceux qui depuis un an et demi sont abandonné.e.s au paracétamol sans que la Fédération anarchiste s’en émeuve ; ce sont aussi et par avance les cobayes qui remontent déjà leur manche pour une troisième dose à venir ( mais au moins le trou dans leur bras sera-t-il prêt pour la quatrième, la cinquième doses, etc. ), et qui bientôt souffriront des effets secondaires des multiples et vaines piqûres que l’État leur aura fait consentir – par la propagande vaccinale.

Le scandale politico-sanitaire est en cours. Le procès – forcément tardif – sera énorme.

4

le 26 juillet 2021 13:27:03 par Cédric

Bravo Polsky pour ce commentaire antivax mélangé a un gloubi boulga laissant penser que tu es compétent, on dirait un chroniqueur de chez cnews...

5

le 27 juillet 2021 11:53:07 par Mika

Quelle belle action que d’empêcher la propagation des vaccinations.
On protège les gens en empêchant la distribution du soit disant vaccin.
Vaccin qui cible un virus bien particulier, qui permet de faciliter le développement de variants et de formes plus graves.
On ne vaccine pas une population saine !
Prenez soin de vous et revendiquez notre liberté dans la rue, par les actions en justices, le gouvernement vacille le bougre

6

le 27 juillet 2021 17:29:38 par Chambon

Tiens: COVID Complot Organisé Pour Instaurer la Dictature, visiblement à chier dans son froc devant un coronavirus très peu létal pour une partie de nos concitoyens…Stéphane Polsky nous sommes minoritaires devant tant d’aveuglement… Heureusement il y a Cédric pour porter la parole de Big pharma.