- Sélection du 25 mars 2019 - Autres nouveaux arrivages -
Dans un sale État
par Martine le 25 mars 2019

rassemblement

Des associations (dont Attac 06 dont Geneviève était porte-parole), des organisations syndicales ainsi que des citoyen.ne.s engagé.e.s appellent à se réunir pacifiquement place Garibaldi à Nice ce lundi à 18h00, afin de relayer les messages de paix et de fraternité et les nombreux combats humains et environnementaux que portent depuis tant d’années notre amie Geneviève Legay. ...

Cinéma
par Hélène Hernandez le 22 mars 2019

Quand je veux, si je veux !

Après sa sélection dans plusieurs festivals, le documentaire de Susana Arbizu, Henri Belin, Nicolas Drouet et Mickaël Foucault, Quand je veux, si je veux, est sorti en salles le 13 mars 2019 dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes. ...

Nouvelles internationales
par Pat de Botul le 25 mars 2019

Etats-Unis / Israël : "C’est ç’ui qui l’dit l’premier, qui l’a" !!!

Je me souviens quand j’étais petit garçon, je jouais avec mes cousin.es à "Je déclare la guerre à...". Ça ne vous dit rien, ce "jeu" ? ...

Non-Violence
par UPF le 24 mars 2019

Appel pour le refus du Service national universel

Après la réunion du 15 mars 2019, à Paris., l’Union pacifiste de France (UPF), qui a toujours cherché à protéger la jeunesse contre la militarisation des esprits, s’oppose, à la mise en place du Service national universel (SNU).. ...

Les articles du ML papier
par Patrice Schiller le 25 mars 2019

La technique est-elle toujours porteuse de progrès ?

S’il est devenu de bon ton, aujourd’hui, depuis quelques décennies, de condamner assez régulièrement tout ce qui relève de la technique ou des techniques, cela n’a pas toujours été le cas. Souvent on avance que c’est à cause des bombes nucléaires balancées sur Hiroshima et Nagasaki. Il me semble qu’il faudrait revenir à une position plus positive sur la technique. Pour cela il convient donc de se demander ce qu’elle apporte ou pourrait apporter aux êtres humains, et donc ...

Les articles du ML papier
par Nuage fou le 25 mars 2019

Technologie qu’en faire, et comment ?

Sciences et technologies sont le cœur battant de la modernité. Soutenues par L’État, financées par le Capital, imaginées par les scientifiques, façonnées par les ingénieurs et imposées à tous, elles façonnent notre monde et nos représentations. ...

Les articles du ML papier
par nuage fou le 25 mars 2019

Camp d’été 2018 de la Fédération Anarchiste – Saison I, premier épisode.

De natura rerum- PART II.

La première Saison du Camp d’été de la Fédération Anarchiste qui s’est tenue l’été dernier à la Ferme Intention du village Breton de Callac a été l’occasion de nombreux et fructueux échanges regroupant fédérés, anarchistes, sympathisants et curieux. Le Monde Libertaire vous propose une série d’articles de synthèse. Ce second article complète le thème agriculture et nourriture. Les questions et interventions ont été regroupées afin d’en faciliter la lecture, et ...

Actualité de la librairie
par CRML le 1 mars 2019

Les rendez-vous de Publico mars

Publico n’est pas qu’une librairie : ...

Actus anarchistes
par Alex le 25 avril 2019

Appel à soutien :Ouverture d’un local à Cherbourg.

Le Groupe de Cherbourg a décidé d’ouvrir un local et situé en plein centre-ville, juste à côté de la mairie !
Afin de permettre son ouverture, nous avons lancé un financement participatif en ligne :
https://www.lepotcommun ...

Anti-capitalisme
par inconnu.e le 7 mars 2019

(G,7) ? Coulé !

...

BRÈVES DE COMBAT

Le Pandraud le l’année

le 25 mars 2019 | PAR bernard
"Quand on est fragile, qu’on peut se faire bousculer, on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits et on ne se met pas dans des situations comme celle-ci" dixit Macron à propos de Geneviève Legay, la manifestante pacifiste grièvement blessée à Nice.
Décembre 1986, Robert Pandraud, ministre délégué à la sécurité, avait dit froidement : « Si j’avais un fils sous dialyse, je l’empêcherais de faire le con la nuit ». Il commentait la mort de Malik Oussekine, mort sous les coups de policiers au cours d’une manif.
Comme quoi, le terrorisme d’État, c’est indémodable…

Crosse en l’air !

le 23 mars 2019 | PAR bernard
Gilets jaunes, acte 19. L’armée n’est "en aucun cas en charge du maintien de l’ordre et de l’ordre public", a affirmé le président Emmanuel Macron. Nous voilà rassurés!...
Le gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Leray, avait indiqué vendredi à France info que "les consignes sont extrêmement précises": les militaires "ont différents moyens d’action pour faire face à toute menace. Ça peut aller jusqu’à l’ouverture du feu", dans les cas où "leur vie ou celle des personnes qu’ils défendent est menacée". Toujours rassurés ?
Mais donc, s’ils ne sont pas là pour le maintien de l’ordre et de l’ordre public, dixit Manu qui n’en est pas à une (Ma)cronnerie près, ils sont là pour quoi ?
"La lutte contre le terrorisme est l’unique vocation du dispositif Sentinelle et des soldats que nous déployons dans ce cadre" a précisé le Premier ministre.
En espérant qu’il n’y aura pas des manifestants assoiffés en train de crier : "Allez, au bar !", avec le bruit des grenades ça peut être mal interprété...