Cinéma > Quand je veux, si je veux !
Cinéma
par Hélène Hernandez le 22 mars 2019

Quand je veux, si je veux !

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=3927



Après sa sélection dans plusieurs festivals, le documentaire de Susana Arbizu, Henri Belin, Nicolas Drouet et Mickaël Foucault, Quand je veux, si je veux, est sorti en salles le 13 mars 2019 dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes.

Quatre réalisateurs et réalisatrices se sont associé·es pour recueillir le témoignage d’une douzaine de femmes qui ont avorté. Elles sont toutes différentes dans leurs parcours de vie : elles ont avorté jeune, ou un peu plus âgée, avec parfois déjà des enfants, elles vivent avec des modes culturels propres à chacune d’elles. Nous n’en saurons guère plus. Elles nous font penser à celles qui disent : « J’ai avorté. Merci. Je vais bien ». Elles disent tout simplement, « je ne veux pas d’enfant », sans honte, sans culpabilité.

Le droit à l’avortement, chèrement acquis en 1975 en France, après de larges mobilisations, des pratiques illégales sous les feux des photographes et caméramans, des engagements politiques et sociaux forts, est devenu un acte sécurisé dans l’expérience des femmes. Face à la caméra, dans des jardins publics, les femmes livrent leur réalité intime, chacune à sa façon. De temps à autre, sont insérés des sons d’archives des combats des années 1970 pour le droit à l’avortement. Ces respirations donnent encore plus de force aux propos de ces femmes. L’avortement devient ainsi un sujet en tant que tel !

Pourtant, persistent des problèmes : manque d’information, fermeture définitive ou temporaire (l’été) de centres d’IVG, limitation du délai légal en France entraînant encore des départs vers d’autres pays plus conciliants, difficultés persistantes pour les femmes en exil. Il faudrait aussi se taire, se cacher. Là apparaissent des paroles sereines et fortes affirmant choix et désir. La maternité n’est pas une obligation ! Propos féministe s’il en est, qu’il faut toujours et toujours réaffirmer.

« Dans la lignée de celles qui se sont battues pour l’obtention du droit d’avorter, Lola, Magali, Sigrid…posent des mots pour elles et pour les autres. Une parole indispensable pour continuer à défendre ce droit sans cesse menacé. »

Hélène HERNANDEZ
Co-animatrice de l’émission Femmes libres sur Radio libertaire

Quand je veux, si je veux ! (France, 2017, 1h13). Sortie Nationale : 13 mars 2019
Sélection de Festivals ayant accueilli le documentaire : Festival International du Documentaire et des droits de l’Homme (Juillet-2018. Sucre-Bolivie) - Escales documentaires de La Rochelle (nov. 2018) - Festival Intergalactique de l’Image Alternative de Brest (Déc. 2018).


L’émission Femmes libres sur Radio libertaire 89.4 (18 :30 – 20 :30) a accueilli Henri Belin le mercredi 20 mars pour présenter le documentaire.
PAR : Hélène Hernandez
Groupe Pierre Besnard
Co-animatrice de l’émission Femmes libres sur Radio libertaire
SES ARTICLES RÉCENTS :
Femmes en exil. Les réfugiées espagnoles en France 1939-1942
Le prix du ringard 2019
Dix petites anarchistes
Le procès d’Hélène Brion en 1918
Violences sexuelles au travail, le gouvernement contre l’AVFT !
C’est toute l’année qu’il faut lutter !
Berta Càceres, Presente !
Celles de 14
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler